Transformer le temps passé par nos enfants sur leurs écrans en temps d’échange créatif et éducatif

Un enfant sur sa tablette.
Les enfants passent de plus en plus de temps sur des écrans, conseils pour améliorer ce temps.

Déniché sur Twitter via @MmeDejantee un article qui donne des pistes pour transformer le temps passé par nos enfants et adolescents sur leurs écrans en temps créatifs et éducatifs :
Cliquez ici  pour accéder à cet article du Time en anglais.
Pour les non anglophones, je vous fais un petit résumé.

L’utilisation que les enfants font de leurs écrans peut nous effrayer, mais ils ont également dans les mains des opportunités nouvelles.

De la consommation à la création
Il s’agit d’évaluer ce qu’ils font devant leur écran : regardent-ils une émission ou sont-ils en train de débattre de la prochaine élection ? Font-ils des photos, un montage vidéo ou sont-ils en train de regarder la dernière vidéo de leur youtuber préféré ? Dans certaines situations le temps passé est un temps créatif, un temps d’échange et il importe de savoir ce que l’on veut limiter.

Du silence à la compréhension
Ce temps peut également servir à construire un temps d’échange et de réflexion avec nos enfants : plutôt que de leur faire la morale sur ce qu’ils regardent ou font, questionnons les. Questionnons les sur les stéréotypes de genre véhiculés par leurs jeux par exemple. Dans tous les cas, échangeons et expliquons nos positions.

De la passivité à la participation
Nous pouvons nous appuyer sur des contenus web pour lancer un projet familial, par exemple la confection d’un repas. Vidéos, blogs, les ressources ne manquent pas. En passant nous pourrons faire quelque recherche avec lui sur l’équilibre alimentaire et organiser le travail en commençant avec la liste de courses. De même avec une excursion en famille, laissons les faire des recherches sur les activités possibles, encourageons les à faire des photos ou des prises de sons pour raconter leur sortie.

Du consommateur au critique
Les médias sur internet se veulent de plus en plus participatifs, profitons en pour les encourager à développer leur esprit critique en leur permettant de donner leur avis sur ce qu’ils ont vu, en leur donnant l’occasion de faire une parodie de leur émission favorite ou de celle qu’ils ont détestée. Pourquoi ont-il aimé celle-ci et pourquoi ont-ils détesté celle-là ? Que peut-on faire pour l’améliorer …

De l’esclavage à la citoyenneté
Nous avons tendance à les voir en esclaves de ces nouvelles technologies et plutôt que les leur interdire, accompagnons les dans leur utilisation. Leur monde n’est plus le même que le nôtre. Il est inutile de vouloir toujours s’y référer, tout comme il est inutile de vouloir toujours être à la pointe de la technologie. Apprenons leur à être critique et acteur de leur utilisation.

Crédit photo : Nadine Doerle

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *